Skip to content

Respectueux du patient ET de la planète? La santé numérique au service de la durabilité

Comment les prestataires de soins de santé numériques peuvent-ils proposer des solutions durables sur le plan financier et environnemental ?

Par Maeghan Innes, MASc Eng. PMP, Directeur de produit – Medioh

La santé numérique rassemble la technologie et les patients pour offrir des soins de santé n’importe où. Bien que ce modèle de soins soit accessible indépendamment du transport ou des installations physiques, la santé numérique laisse une empreinte environnementale qui ne cesse de croître.

Les principaux prestataires de soins à distance minimisent ces impacts en établissant des partenariats pour créer des solutions durables tant sur le plan environnemental que financier.

L’empreinte environnementale de la santé numérique

Si certaines solutions de soins à distance sont intrinsèquement plus durables que les modèles de soins traditionnels, plusieurs d’entre elles requièrent des technologies et des matériaux manufacturés supplémentaires. Ces dispositifs, outils et actifs permettent une connectivité et une surveillance constantes des données biométriques essentielles, nécessaires à des millions de patients pour la gestion de leurs soins à domicile.

Mais, comme tout modèle de soins de santé, ces solutions de soins à distance doivent respecter un équilibre unique entre la qualité, l’accessibilité financière et la satisfaction pour servir correctement les patients ainsi que les nombreux facteurs qui influencent leur accès aux soins.

Parfois, cet équilibre implique que des options plus économiques, telles que les dispositifs et technologies à usage unique, soient choisies par les prestataires qui optent pour les soins virtuels. C’est simplement parce que cette option est logiquement moins coûteuse à court terme et qu’il s’agit d’un modèle apparemment moins complexe à déployer à haut volume.

Bien que cette méthode réduise les coûts initiaux et la logistique associés au retraitement, à la remise en état et à la réutilisation des dispositifs, elle est en définitive moins durable. Cela est vrai tant sur le plan financier que sur le plan environnemental lorsqu’il s’agit de prodiguer des soins à distance sur le long terme et d’une envergure transformatrice.

Dispositifs à usage unique ou dispositifs réutilisables

Les dispositifs à usage unique sont des technologies qui sont transmises à un patient et qui ne sont pas récupérées à la fin de leur programme. En d’autres termes, la technologie reste avec le patient, même après l’arrêt du programme et de l’utilisation du dispositif. Selon le dispositif utilisé, les patients peuvent le conserver pour un usage domestique et éventuellement s’en débarrasser. Dans le cas présent, le cycle de vie du dispositif RPM s’arrête là.

En revanche, les programmes qui utilisent des dispositifs réutilisables récupèrent ces technologies auprès des patients après la fin du programme. Ces dispositifs sont ensuite retraités (nettoyés, remis à neuf, désinfectés, etc.) et remis dans l’inventaire pour servir d’autres patients, en toute sécurité, dans le cadre d’un programme donné.

Les avantages environnementaux découlant de ce modèle de dispositifs réutilisables sont évidents. La récupération et la réutilisation des dispositifs réduisent le nombre de technologies fabriquées et jetées. Cela permet de minimiser les nombreuses empreintes associées à la production des dispositifs et à la gestion des déchets électroniques. De plus, si les patients n’ont plus à se débarrasser eux-mêmes de ces dispositifs, des méthodes d’élimination adéquates et durables peuvent être appliquées à grande échelle. La diminution du nombre de dispositifs, qui deviennent des déchets, entraîne la réduction de toute une série de processus et d’empreintes, améliorant ainsi les conditions de durabilité de la santé numérique.

Usage unique ou réutilisable

[Un retour sur investissement pour les prestataires et la planète]

Les modèles avec dispositifs réutilisables parviennent également à être viables du point de vue financier. Ils permettent aux prestataires de maximiser leur investissement dans les technologies médicales nécessaires à la mise en œuvre de leurs programmes.

La récupération et la réutilisation des dispositifs permettent aux prestataires de bénéficier d’un retour sur investissement (ROI) qui profite à la fois à leurs résultats financiers et à l’empreinte carbone de leur organisation.

La demande pour des soins de santé écologiques s’accroît

Au-delà du retour sur investissement (ROI) qu’offrent les modèles en utilisation continue, les tendances comportementales des consommateurs soulignent également l’importance d’intégrer des processus durables dans la prestation de soins à distance.

La demande pour des alternatives de plus en plus durables a influencé de nombreux secteurs, et les soins à distance ne font pas exception. Les consommateurs s’attendent désormais à ce que les soins soient respectueux de l’environnement, et les prestataires sont bien placés pour offrir des soins qui tiennent compte de la santé de la planète.

Des patients en bonne santé, une planète en bonne santé

Les modèles avec dispositifs réutilisables peuvent sembler plus complexes que leurs équivalents à usage unique. Les compétences logistiques et la gestion de la qualité requises pour mettre en œuvre, avec succès, ce format de prestation de soins sont complexes.

Cependant, les principaux prestataires de soins à distance créent des partenariats stratégiques avec des spécialistes de la logistique et de la technologie pour assurer la durabilité de la santé numérique. En tirant parti de la capacité de ces tiers spécialistes, les prestataires augmentent le retour sur investissement (ROI) tout en réduisant l’empreinte laissée par les soins qu’ils prodiguent. Ensemble, ces partenariats garantissent que l’avenir des soins que nous construisons est bon pour nous et pour notre planète.

Découvrez comment Medioh propose des solutions de soins à distance transparentes et durables.

Articles récentes
Lecture de 4 minutes