Skip to content

Y a-t-il quelqu’un? Accompagner les patients dans les soins à distance.

Les patients qui reçoivent des soins à domicile ont également besoin d’un contact humain pour que le programme obtienne des résultats positifs.

Par Nate Roberts – Directeur des opérations – Medioh

Pendant que le recours aux soins virtuels continue de croître, les patients sont de plus en plus nombreux à découvrir les avantages et les défis que peuvent offrir les nouveaux modèles de soins. Mais, comment pouvons-nous soutenir de manière siginficative les patients éloignés pour que leur santé à domicile soit couronnée de succès?

Obtenir l’adhésion de tous

La réussite de cette démarche implique que les patients soient à l’aise et confiants dans l’utilisation efficace des outils de soins, de manière à améliorer leurs conditions de vie. Tous les plans de soins s’accompagnent d’une courbe d’apprentissage. Lors de la transition vers les soins à distance, de nombreux patients se heurtent à des obstacles communs qui entravent à la fois l’accès aux soins et leur satisfaction.

Pour surmonter ces obstacles, les solutions de soins à distance doivent être conçues pour aider les patients (et les prestataires) à résoudre de manière proactive les problèmes d’activation et d’intégration.

Allô docteur? C’est moi, votre patient.

Les prestataires de soins de santé veulent prodiguer des soins de qualité à leurs patients. Que ce soit dans une clinique ou par le biais d’une technologie de surveillance à distance, les prestataires bénéficient de points de contact significatifs avec leurs patients. Ces points de contact et les informations sur la santé qui en découlent sont essentiels pour améliorer la gestion de la santé. Pendant que les modèles de soins basés sur la valeur s’imposent en Amérique du Nord, la priorité absolue est donnée à l’obtention de résultats positifs pour les patients. Les prestataires ont besoin que la technologie des soins à distance fonctionne efficacement pour eux et leurs patients afin d’apporter une valeur ajoutée tangible à toutes les parties concernées.

Mais, pour exploiter la technologie et les compétences logistiques nécessaires au développement des programmes au-delà du stade de projet pilote, les prestataires ont besoin d’être soutenus. Sans ce soutien structuré et rationalisé, les prestataires subissent le fardeau de la prestation des soins et de la gestion du programme.

Cette situation réduit l’importance accordée aux soins et la portée du programme auprès des patients, tout en surchargeant le personnel clinique. Cela entrave également l’évolutivité des nouveaux modèles de soins; en nous éloignant de l’échelle de transformation nécessaire pour inverser les tendances insoutenables des maladies qui affectent nos systèmes de santé.

Les réalités des patients bénéficiant de soins à distance

Les patients à distance présentent des différences au niveau de l’âge, des capacités et des compétences technologiques. Avec les maladies chroniques qui touchent 80 % des personnes âgées, l’accessibilité aux soins à distance apparaît aujourd’hui plus nécessaire que jamais.

La plupart des patients préfèrent bénéficier d’un soutien humain pour l’activation de leurs appareils et le démarrage de leurs programmes de soins. Ces patients ont également besoin d’un soutien à la demande pour le dépannage technologique et l’utilisation continue et appropriée de leurs dispositifs technologiques de santé.

Mais qui fournit ce soutien ? Si, dans un hôpital un IRM cesse de fonctionner, on ne s’attend pas à ce qu’un médecin le répare. Il en va de même pour les technologies de soins à distance. Les cliniciens qui répondent aux appels de dépannage technique vont à l’encontre des avantages de la solution elle-même. Ils ont besoin de soutien.

Les partenaires en logistique de la santé numérique et de l’engagement des patients aident à combler ces lacunes. Ils trient les problèmes liés à la technologie et à la logistique afin que les prestataires puissent se concentrer sur les soins.

Rester sur la bonne voie

Quel est l’autre avantage d’un système rationalisé de soutien à distance aux patients ? L’adhésion au plan de santé. L’un des plus grands défis à relever en ce qui concerne l’adoption des soins à distance est l’engagement des patients vis-à-vis de la technologie de soins. Malgré tous les avantages qu’offre la santé numérique, les prestataires ont du mal à convaincre les patients d’utiliser les technologies de soins, aussi souvent qu’il le faudrait, pour collecter des données de santé exploitables.

Les partenaires impliqués dans l’engagement des patients et qui proposent des solutions de soutien à la demande, augmentent la probabilité de voir ces derniers utiliser leurs appareils. Ils soutiennent le processus d’adhésion aux programmes et aux plans, en encourageant les patients à suivre les calendriers de surveillance recommandés. En créant des points de contact significatifs avec les patients, ces partenaires les guident efficacement tout au long de leur parcours de soins à distance.

Que ce soit par téléphone, par SMS ou par courriel, les patients qui bénéficient d’un soutien efficace pour leur nouveau modèle de soins sont plus susceptibles d’adopter celui-ci avec succès (et d’en défendre eux-mêmes les avantages).

Pour les patients plus âgés, souffrant de problèmes de santé mentale ou ayant des capacités techniques limitées, un soutien compatissant et axé sur la recherche de solutions est particulièrement important pour les aider à s’approprier leur plan de soins à distance et à le mener à bien.

La confiance se mérite

L’adhésion au programme a un autre ennemi: la protection de la vie privée. Dans le paysage médical actuel, il est plus difficile que jamais de surmonter les obstacles inhérents à la confiance en ce qui concerne la collecte, l’utilisation et la protection des données. De nombreux patients peuvent hésiter avant d’utiliser la technologie de surveillance à distance en raison des violations de données de plus en plus médiatisées dans le secteur médical et dans d’autres secteurs d’activité.

Les populations plus âgées et à risque sont encore plus susceptibles et vulnérables aux problèmes de protection de la vie privée. Ces patients se heurtent souvent à un fossé numérique qui les empêche de comprendre, d’adopter et de tirer profit des technologies de santé numériques en toute confiance.

Bien que la plupart de ces inquiétudes résultent d’une mauvaise compréhension du fonctionnement des technologies de soins, ces craintes sont réelles et doivent être abordées de manière convaincante afin de susciter un plaidoyer en faveur de nouveaux modèles de soins au sein des principales populations de patients.

Les prestataires, les partenaires de solutions et les dirigeants technologiques doivent faire preuve de transparence et de proactivité en reconnaissant et en atténuant ces préoccupations pour promouvoir la confiance et la sécurité parmi les patients qui optent pour les soins à distance.

 

Un soutien sans faille

Quel que soit l’endroit où ils reçoivent des soins, les patients ont besoin d’un soutien empreint d’empathie pour adopter, avec succès, la santé numérique sur le long terme. Des modèles rationalisés et durables d’engagement des patients peuvent aider au déploiement des programmes, accroître l’adhésion des patients aux plans de santé et satisfaire à la fois les patients et les prestataires de soins dans la gestion de leurs soins à distance.

Découvrez les solutions de soutien à distance aux patients de Medioh, incluant notre centre de contacts avec les patients enregistrés auprès de la FDA en Amérique du Nord.

Articles récentes